Sébastien Gouju

Né en 1978, Sébastien Gouju vit et travaille à Paris. Par le dessin et la sculpture, il manipule notre environnement visuel, le délivrant du conformisme et de l’univoque. Ses matériaux confèrent une sorte de gravité à la légèreté consumériste : ballon dégonflé en acier, kebab en grès ou jeu de cartes en inox ajouré. Un Christ s’apprête à faire son saut de l’ange ; la faïence émaillée apprivoise la sauvagerie du hibou ou de la limace en un bestiaire luisant. L’artisanat mime l'art ; sériel et fait-main se rejoignent dans des broderies industrielles ou des « collages » d’images copiées à la gouache.

Sébastien Gouju figure dans les collections des artothèques de Pessac, Caen et Auxerre, des FRAC Champagne-Ardenne et Alsace, du CNAP et du Domaine de Chamarande. La galerie Semiose à Paris lui consacre plusieurs expositions personnelles en 2007, 2010, 2014 et 2016. En 2018, Sébastien Gouju a fait partie du programme de Résidence d’artistes de la Fondation d’entreprise Hermès, sous le marrainage de Françoise Pétrovitch. D’octobre 2018 à mars 2019, il a produit auprès des artisans maroquiniers de la Ganterie de Saint-Junien (Limousin), l’une de ses oeuvres les plus ambitieuses à ce jour : des sculptures en cuir d’agneau noir, reproduisant diverses plantes de grande envergure.