Françoise Pétrovitch

Habiter la villa

Villa Savoye, Le Corbusier, Poissy

    Pour davantage d’informations sur les œuvres disponibles, laissez-nous votre email

    Merci, votre message a bien été envoyé.

    “La rencontre du travail créatif de Françoise Pétrovitch et de l’oeuvre architectural de Le Corbusier se révèle l’une des plus stimulantes que le Centre des monuments nationaux, qui gère la villa Savoye, ait organisées ces dernières années. Tout semble opposer la rigueur géométrique de l’architecte à la sensibilité délicate de la plasticienne : comment ses créatures diaphanes pleines de poésie et d’humour allaient-elles parvenir à s’épanouir dans la machine à habiter où la famille Savoye a éprouvé tant de difficultés à s’installer ?”

    Philippe Bélaval

    • Françoise Pétrovitch
    • Jane , 2017
    • Bronze, végétation - Edition de 5 + 4 EA
    • 150 × 42 × 67 cm / 59 × 16 1/2 × 26 3/8 in.
    • Edition 1/5 + 4 AP

     

    • Françoise Pétrovitch
    • Bouquet pour Eugénie , 2019
    • Huile sur toile
    • 172 × 140 cm / 67 6/8 × 55 1/8 in.

    • Françoise Pétrovitch
    • Regarder à travers , 2019
    • Huile sur toile
    • 160 × 240 cm / 63 × 94 1/2 in.

     

    • Françoise Pétrovitch
    • Dans mes mains , 2020
    • Céramique émaillée
    • 20 × 60 × 50 cm / 7 7/8 × 23 5/8 × 19 5/8 in.

    “Dans les oeuvres de Françoise Pétrovitch, il y a toutes ces vies, ces personnages et ces paysages étrangement réels pour moi. J’éprouve parfois la sensation furtive d’avoir vécu là, dans ces mondes libres et éphémères. C’est un mélange de réminiscences, où les souvenirs masqués, l’enfance enfouie et les fantasmes s’entrecroisent. Dans son art, pas de sommeil, pas de réveil ; son art s’épanouit dans cette rêverie propre à chacun.”

    Pierre Yovanovitch

    • Françoise Pétrovitch
    • Poulpe , 2020
    • Grès émaillé
    • 30 × 40 × 3 cm / 11 6/8 × 15 3/4 × 1 1/8 in.

     

    • Françoise Pétrovitch
    • Adolescent , 2019
    • Huile sur toile
    • 120 × 75 cm / 47 2/8 × 29 1/2 in.

    • Françoise Pétrovitch
    • Panorama  (En collaboration avec Hervé Plumet) , 2016
    • Vidéo sonorisée en boucle
    • 5min29s
    • Edition 1/3 + 1 AP

     

    • Françoise Pétrovitch
    • Perruche , 2019
    • Huile sur toile
    • 160 × 130 cm / 63 × 51 1/8 in.

    “Elle et moi avons une quête commune, comme tous les autres grands passionnés : se perdre et se ressaisir ; comment intervenir. Et Françoise Pétrovitch ne se retrouve pas dans ce chef-d’oeuvre de l’architecture par hasard. Je crois qu’elle partage avec Eugénie Savoye et Le Corbusier cette forme d’intransigeance, cette non-compromission, cette volonté d’agir. Dans cette maison quasi utopique et pourtant bien réelle, elle réinsuffle l’expression de la vie et de ses fragments.”

    Pierre Yovanovitch

    • Françoise Pétrovitch
    • Garçon à la poupée , 2019
    • Bronze
    • 44.5 × 27 × 24 cm / 175 2/8 × 10 5/8 × 9 1/2 in.
    • Edition 7/8 + 4 AP

     

    • Françoise Pétrovitch
    • Oiseau-gant , 2019
    • Huile sur toile
    • 192 × 130 cm / 75 5/8 × 51 1/8 in.

    • Françoise Pétrovitch
    • Gants , 2020
    • Grès émaillé
    • 45 × 80 × 20 cm / 17 6/8 × 31 1/2 × 7 7/8 in.

    Depuis les années 1990, Françoise Pétrovitch façonne l’une des œuvres les plus puissantes de la scène française. Parmi les nombreuses techniques qu’elle pratique – céramique, verre, lavis, peinture, estampe ou vidéo – le dessin tient une place particulière. Dans un dialogue constant avec les artistes qui l’ont précédée et se mesurant aux motifs incontournables de la « grande peinture » – Saint-Sébastien, natures mortes, etc. –, Pétrovitch révèle un monde ambigu, volontiers transgressif, se jouant des frontières conventionnelles et échappant à toute interprétation. L’intime, le fragment, la disparition, les thèmes du double, de la transition et de la cruauté traversent l’œuvre que peuplent animaux, fleurs et êtres, et dont l’atmosphère, tour à tour claire ou nocturne, laisse rarement le spectateur indemne.

    Des expositions monographiques lui sont régulièrement consacrées, en France et à l’étranger. En 2021, Françoise Pétrovitch est lauréate du Prix de dessin de la Fondation d'art contemporain Daniel & Florence Guerlain. En 2018, elle est la première artiste contemporaine à bénéficier d’une exposition monographique au Louvre-Lens. Dans les prochains mois, d’importantes expositions accueilleront ses œuvres au FHEL, à Landerneau et à la BnF, à Paris. Depuis quelques années, Françoise Pétrovitch réalise de monumentaux wall drawings, et de très grands ensembles, comme pour la Galerie des enfants au Centre Pompidou, le West Bung Museum à Shanghai ou pour les Ballets du Nord.
    Ses œuvres figurent dans de multiples collections publiques et privées, notamment le Centre Pompidou, Paris (FR), le Museum Voorlinden, Wassenaar (NL), le National Museum of Women in the Arts, à Washington DC (US), le Musée Jenisch, Vevey (CH), les musées d’Art moderne et contemporain de Saint-Étienne (FR) et de Strasbourg (FR), le MAC VAL (FR), de nombreux FRAC, ainsi que les Fondations Salomon et Guerlain, le Fonds Hélène et Édouard Leclerc et le Fonds de dotation Emerige.