Terra d’Italia, Vallauris, Espace EDEN, 28 juin-4 novembre 2019
Commissariat de Claudia Casali
 

Depuis 2006, la Biennale invite un pays qu'elle met à l'honneur dans le cadre d'une grande exposition. Cette année, Vallauris a choisi l'Italie pour incarner l'innovation qui anime la créativité et la place importante de la céramique chez notre voisin européen. En mettant en avant l'Italie, Vallauris souhaite donner un coup de projecteur à la modernité avec laquelle l'Italie parvient à allier art, savoir-faire, tradition avec innovation, recherche et performance. L'hommage consacré à la céramique intalienne est également celui du prix Faenza, qui a célébré ses 60 éditions en 2018. L'évolution de la sculpture céramique italienne est profondément liée à cet événement qui, au cours des années, a permis l'émergence de nombreux artistes de renom.

Première thématique: l'évolution du caractère figuratif
L'art visuel a toujours été un leitmotiv dans le paysage culturel italien et, ce, dès les années 1930 avec des artistes tels qu'Arturo Martini en Sculpture.
À cette époque, la céramique connaît un grand succès grâce notamment à des maîtres comme Martini exposé à la Biennale de Venice. Martini est un des interprètes les plus poétiques en céramique. Il a influencé de nombreux artistes au cours des dernières années jusqu'aux nouvelles générations d'artistes hyperréalistes actuels.
Les artistes présentés dans le cadre de cette première thématique sont: Salvatore Meli , Fausto Melotti, Aligi Sassu, Luigi Ontani, Mimmo Paladino, Guerino Tramonti, Enrico Baj, Ugo Nespolo, Andrea Salvatori, Alessandro Gallo, Paolo Polloniato.

Seconde thématique: l'évolution du materiau
Le travail de Lucio Fontana, autour de 1950, est le point de départ de cette section de l'exposition. La corrida de Lucio Fontana montre combien, à travers une "icône classique", l'artiste propose déjà une interprétation à mi-chemin entre l'art figuratif et informel. La thèse de Fontana, selon laquelle le geste vient en soutien à la matière, a influencé le travail de nombreux artistes depuis les années 60 jusqu'à nos jours.
Les artistes présentés dans le cadre de cette seconde thématique sont: Carlo Zauli, Nanni Valentini, Alfonso Leoni, Giacinto Cerone, Alessandro Roma, Nero (Alessandro Neretti), Silvia Celeste Calcagno, Salvatore Arancio e Sissi.


Inviter à la création italienne, c'est bien évidemment faire honneur à la fameuse expression "Made in Italy", gage de qualité indiscutable en design et peuà peu associée également à la céramique. C'est Gio Ponti qui y a travaillé activement. Tout d'abord en faisant entrer la céramique à la Biennale de Monza (Devenue Triennale à Milan), puis à travers la revue Domus et en relançant la fabrication de Richard Ginori notamment. Gio Ponti a été un acteur-clé dans la renaissance des usines de céramique industrielle, dans la création d'objets, de revêtements muraux et a exporté ses créations dans le monde entier.
Les artistes présentés dans le cadre de cette section sont: Ettore Sottsass, Matteo Thun, Ambrogio Pozzi, Denis Santachiara, Antonia Campi, Bianco Ghini, Ugo La Pietra, Luisa Bocchietto, Diego Dutto, Franco raggi, Pietro Gaeta, Marco Ferreri et Mimmo Paladino, Stefano Della Porta, Giuseppe Ducrot.