documentation céline duval

Née en 1974 à Saint-Germain-en-Laye, Céline Duval vit à Houlgate. Depuis 1998, elle constitue un fonds photographique de clichés amateurs, de cartes postales et d’images découpées dans la presse. Numérisées, restaurées, combinées par thèmes, publiées ou exposées, ces photographies, le plus souvent anonymes, sont rendues visibles et accèdent à un nouveau statut. Tendant un miroir à une certaine pratique photographique, documentation céline duval désigne au passage des stéréotypes visuels - diktats publicitaires dans la vidéo «Les Allumeuses» où s’effeuille, avant d’être jetée au feu, une pile d’images de mode - et la force plastique de l’image, à l’instar des performances sportives réunies dans la série «Trophées».  

Les œuvres de documentation figurent entre autres parmi les collections du MoMA – Museum of Modern Art Library, New York (USA), de la Collection du Museo Nacional Centro de  Arte Reina Sofía, Madrid (E), du Fonds de la Bibliothèque Kandinsky, MNAM / Centre Georges Pompidou, Paris (FR), du Fonds de la Bibliothèque Nationale de France - Cabinet des estampes, Paris (FR), du MAC/VAL, Vitry-sur-Seine (FR), de la Collection de la Fundação Serralves, Porto (P), de la Collection de la Kunstbibliothek Staatliche Museen zu Berlin (DE), du AK Kunstprojekte, Vienne (A) ainsi que de nombreux FRACs.